Vous êtes ici : Accueil > Journalistes en herbe > On ne change pas une équipe qui gagne
Publié : 10 mars 2013

On ne change pas une équipe qui gagne


Ce mercredi restera à jamais gravé dans nos mémoires. En effet, 33 élèves partaient le matin très tôt accompagnés de M.Piletan, M.Lepot et de "The coach" du collège, M.Feuillet. Arrivés sous la pluie d’Amboise, les joueurs et joueuses de Beaune se sont changés pour s’entraîner pour ensuite aller chercher le Graal de cette journée.


Une matinée qui se déroule bien pour les 3 équipes engagées par le collège, car 2 demi-finales sont prévues dans l’après-midi. Les minimes emmenés par la bande à M.Feuillet se qualifient facilement pour la finale, alors que les filles de M.Piletan et les benjamins de M.Lepot échouent et sortent par... la grande porte vu leur parcours presque parfait. Les benjamines finissent 6ème sur 9 et les élèves de M.Lepot 4ème.


La finale tant attendue arrive, le stress aussi. Les 3 premières minutes ont été beaunoises, car Thomas Guyot inscrit le seul essai de cette première mi-temps. Les collégiens de l’établissement Frédéric Bazille reculent avec la peur en 2ème mi-temps et donc encaissent logiquement un essai. Prolongation ? Règle du goal average ? Le doute s’installe dans les têtes des athlètes, les coaches donnent leurs consignes au cas où les prolongations termineraient les espoirs adverses. M.Piletan peut se nommer le sauveur car il arrive en disant cette phrase qui nous donne un sourire énorme : "C’est au goal average... Beaune : 13 essais". Et il continue en disant que les adversaires en ont mis moins que nous. La joie se lisait sur les visages des ados de Beaune, la tristesse sur le visage des adversaires.


Reprendre cette maxime populaire de Thierry Roland était le choix de Guillaume Lutton : "Oh le pied, oh pu*** le pied, je crois qu’après avoir vu ça, on peut mourir tranquille, enfin le plus tard possible !" Notre entraîneur, enfin celui qui était aussi notre 1er supporter, a eu son moment d’euphorie en étant enlacé par ses joueurs. On pourra toujours se vanter de notre réussite mais on la dédie aux professeurs, aux élèves, bref au collège !

Portfolio automatique :